Comment faire un test d'urine pour détecter l'acétone pendant la grossesse et que faire si le taux augmente?

Les substances cétoniques sont des produits de décomposition incomplète lors de la synthèse des nutriments. La formation de ces éléments en une certaine quantité est un processus normal, suivi de leur neutralisation et de leur élimination. En cas de violation du métabolisme des protéines ou des glucides avec une augmentation de la dégradation des molécules, le corps cesse de supporter la charge. Se produit avec la bataille dans le foie, quand il ne peut pas neutraliser complètement le corps de l'acétone. En conséquence, la substance est déterminée dans n'importe quel fluide corporel.

Caractéristiques

Chez les femmes enceintes, l'accumulation d'acétone est associée à un ajustement hormonal, une charge énorme étant créée sur tous les systèmes organiques.

Les corps cétoniques apparaissent pour les raisons suivantes:

  • Toxicose tardive (prééclampsie aggravée),
  • long jeûne
  • aliments riches en lipides et glucides,
  • quantité insuffisante de protéines
  • maladies infectieuses et foyers chroniques,
  • un fort changement de fond hormonal,
  • pathologies hépatiques diverses (temporaires et permanentes),
  • blessures, tumeurs (extrêmement rares).

L'acétone dans l'urine est plus susceptible de se produire avec une toxicose grave et prolongée. Il se manifeste par une détérioration grave et des vomissements. Pendant la gestation, le corps de la mère doit travailler dur et recycler le double de protéines.

Pendant la grossesse, une maladie telle que la colique rénale peut provoquer de nombreuses complications. Vous pouvez vous familiariser avec les causes principales, les symptômes et le traitement de la colique rénale pendant la grossesse.

Au cours du premier trimestre, la formation d'une quantité accrue d'acétone peut être contrôlée sans effort. Mais le développement d'une gestose tardive peut sérieusement menacer la condition de la mère et du fœtus. Il faudra une surveillance médicale attentive, une thérapie et le respect de toutes les recommandations du médecin. De l'acétone dans l'urine peut également apparaître:

  1. En raison de l'infection, il fait référence à des causes plus rares d'augmentation de l'acétone. Généralement pendant la grossesse, les futures mères tentent de se protéger des attaques virales et bactériennes. Mais personne n'est à l'abri de l'introduction d'agents infectieux dans un corps affaibli.
  2. Les femmes atteintes de troubles endocriniens sont enregistrées auprès de gynécologues. Lorsque le diabète survient, il y a toujours un risque d'acétonurie. Ce qu'on appelle l'état du corps dans lequel les substances cétoniques sont situées à la limite critique supérieure. Cela se produit généralement lorsque le contrôle du diabète sucré est perdu ou que la gestose le rejoint.
  3. Parfois, l'acétone se produit pour des raisons profondes liées à un dysfonctionnement de la glande thyroïde, de l'hypophyse ou des glandes surrénales. Dans ce cas, le patient devra subir un examen et des tests approfondis.

Norm Ketones dans l'urine

L'acétone dans le fonctionnement normal du corps dans l'urine n'est pas observée. Il devrait être excrété librement pendant la respiration et la transpiration.

Avec des variations dans l'urine, sont présents des corps cétoniques définis en mmol / l ou mg / 100 l:

  • 0 mg par 100 ml (normal, aucun traitement requis),
  • de 0,5 à 1,5 (gravité légère, le traitement peut être effectué à domicile),
  • 2-4 (degré moyen, nécessite une surveillance à l'hôpital),
  • 4-10 (forme grave avec possibilité de perte de conscience, hospitalisation urgente).

Les signes d'acétone dans l'urine chez les femmes enceintes ne sont pas différents des autres. Ils sont toujours spécifiques, leur état général se détériore considérablement et un risque pour la santé peut survenir.

  • vomissements constants après avoir mangé de la nourriture ou des liquides
  • l'appétit est troublé, vient le refus total de tout aliment ou boisson,
  • il y a des douleurs à l'estomac sous forme de spasmes,
  • intoxication générale
  • diminution du volume d'urine
  • la peau devient pâle et sèche
  • il peut y avoir des rougeurs sur les joues,
  • la langue est recouverte de fleurs.

Avec une augmentation maximale de l'acétone, une modification de la réaction du système nerveux est observée. Un état fortement excité est remplacé par l'apathie et la léthargie. Si non traité, les convulsions et le coma commencent.

Avec l'avènement des corps cétoniques, l'odeur de l'acétone par la bouche, l'urine et les vomissures est faible ou forte. Il a un arôme fruité, semblable à celui des pommes premy. Plus la condition de la femme enceinte est grave, plus son odeur est intense.

L'acétonurie s'accompagne toujours de modifications de laboratoire du matériel biologique (urine et sang).

Auparavant, pour déterminer l'acétone, les futures mères devaient porter l'urine au laboratoire. Les résultats sont venus le lendemain, si l'état du patient permettait d'attendre.

À l'heure actuelle, il n'est pas nécessaire d'analyser l'urine tous les trois jours ou une fois par semaine pour surveiller l'état de la future mère. Pour déterminer le niveau d'acétone, il existe des bandes spéciales. Plus le niveau de corps cétoniques est élevé, plus l'indicateur est coloré.

Comment utiliser?

La bandelette est immergée dans un récipient contenant de l'urine, puis retirée et observe l'intensité de la coloration. Avec des traces de substances cétoniques, il devient rose. Une acétonurie sévère est confirmée par une coloration pourpre vif de la bandelette. Le diagnostic express est effectué à domicile. Si les résultats sont positifs, il est conseillé à la femme enceinte de consulter immédiatement un médecin.

Dans les conditions d'un hôpital, des tests de contrôle sont effectués, avant lesquels une formation spéciale est nécessaire:

  1. pour la journée exclu l'utilisation d'aliments salés, épicés et épicés,
  2. retirer de l'alimentation les produits qui contribuent à la coloration de l'urine,
  3. un certain temps, vous ne pouvez pas prendre de médicaments diurétiques,
  4. l'analyse est réalisée uniquement après une bonne hygiène des organes génitaux.

Le traitement de l'acétone dans les urines dépend de la gravité du processus et de sa cause. De nombreuses femmes enceintes reviennent rapidement à la normale. Elles n'ont besoin que d'ajustements de leur régime quotidien, de leur consommation d'alcool et de leur nutrition:

  1. Les taux élevés d'acétonurie nécessitent une hospitalisation urgente. Les patients sont soumis à un régime alimentaire strict et à un contrôle hydrique afin de prévenir la déshydratation. Boire souvent, mais pas plus de 30 ml, afin de ne pas provoquer une nouvelle attaque de vomissements.
  2. Pour rétablir l'équilibre eau-sel, la poudre médicinale Regidron aide bien. Mais avec le diabète, il est contre-indiqué. Avec une forte perte de fluide peut être pris jusqu'à 2-2,5 litres de solution.
  3. Si une femme enceinte n'arrête pas de vomir, le liquide est injecté par voie intraveineuse. Pour arrêter le réflexe, utilisez Zeercal.
  4. Pour réduire l’intoxication dans le corps, il est nécessaire de prendre des sorbants. Aide bien le charbon actif dans diverses préparations.

Les corps cétoniques sont souvent détectés entre 15 et 18 semaines de grossesse. Pendant cette période, la toxicose naturelle est dans la plupart des cas absente. À un stade ultérieur, l’acétone peut être le résultat d’une dégradation des protéines et des graisses, d’un cancer de l’estomac, d’un diabète ou de troubles intestinaux.

En cas d'acétonurie critique fréquemment répétée, un examen approfondi est recommandé. Après avoir trouvé la cause, le médecin pourra vous prescrire le traitement approprié.

En cas de détérioration, de blanchiment de la peau et de vomissements incessants, il est recommandé d'appeler d'urgence une ambulance.

Vous pouvez également regarder cette vidéo où le médecin vous indiquera quels tests sont effectués, ainsi que d'autres maladies rénales auxquelles les femmes enceintes sont prédisposées.

Les causes


Accidentellement, la présence d'acétone dans les urines est rarement retrouvée. Mais puisque la femme enceinte fait l'objet d'un examen approfondi, cette substance pourrait bien être détectée.

La raison principale de l’apparition d’acétone dans les urines est une restructuration complète du corps de la femme, qui a perturbé de nombreux organes. Dans un organisme en bonne santé, l'acétone formée à la suite de la dégradation des protéines est neutralisée et excrétée naturellement.

Et comme pendant la grossesse le corps de la femme est soumis à un double fardeau, le retrait d'un produit dangereux peut devenir impossible ou difficile à faire. En conséquence, il se trouve sous sa forme pure dans les urines.

Si nous examinons en détail les causes du développement de l'acétonurie, les maladies et affections pouvant causer de telles manifestations comprennent:

  • toxicose sévère, accompagnée de fréquents épisodes de vomissements et de jeûnes chez la femme enceinte (se produit généralement au début de la maladie),
  • augmentation de la charge sur le corps (en l'absence de changements brusques dans l'indicateur, la déviation n'est pas considérée comme une pathologie dangereuse),
  • prééclampsie (tardive),
  • maladies du foie, des reins, du pancréas.

Parmi les raisons comprennent également des facteurs externes:

  • régime alimentaire mal organisé (manque de glucides entraînant la consommation de réserves adipeuses),
  • quantités excessives dans le régime alimentaire de graisses et de protéines,
  • intoxication ou forte fièvre,
  • production incorrecte de l'hormone "thyroïde" ou du pancréas.

Afin d'avoir une image complète de l'état de santé de la femme enceinte, le médecin envoie ces femmes pour un examen supplémentaire, ce qui permet de déterminer la véritable cause de cette situation.

Symptômes et signes


Une teneur élevée en acétone, qui peut être déterminée à l'aide d'une étude clinique, se manifeste généralement par l'odeur caractéristique d'un dissolvant pour vernis à ongles.

Cette odeur peut provenir de la peau ou de la bouche. Pendant la grossesse, une augmentation du niveau d'acétone peut être accompagnée d'une sensation de fatigue chronique, d'une irritabilité accrue et d'une faiblesse générale.

Dans les cas cliniques plus complexes, lorsque la teneur en acétone dépasse même les taux les plus élevés, une femme enceinte peut présenter des vomissements, un gonflement et de la fièvre. En règle générale, de tels symptômes apparaissent lorsque l'aggravation d'une affection chronique devient la cause de l'accumulation d'une substance dangereuse.

Dans la plupart des cas, l'acétonurie est asymptomatique.

Comment faire un test d'urine pour l'acétone pendant la grossesse?

Le résultat de l'analyse d'urine peut être affecté par la manière dont le bioproduit est collecté.

Une femme enceinte qui a reçu une référence appropriée doit respecter certaines exigences simples:

  1. s'abstenir d'exercer avant la collecte d'urine,
  2. éliminer du régime les aliments gras et salés pendant 2-3 jours avant l'analyse,
  3. le conteneur du matériel d'étude doit être propre et sec (il est préparé à l'avance),
  4. l'urine à analyser est collectée le matin, lors de la première visite aux toilettes. Avant cela, il est souhaitable de procéder à l'hygiène des organes génitaux externes, ainsi que de fermer l'entrée du vagin avec un coton-tige,
  5. la première urine doit être jetée dans les toilettes. Pour l'étude sera suffisant 150-200 g du produit
  6. l'urine est transmise au laboratoire le même jour. Il est strictement interdit de collecter le produit d'hier et de le conserver au réfrigérateur,
  7. il n'est pas souhaitable de secouer le conteneur avec le biomatériau pendant le transport, car de telles actions risquent de ne pas avoir le meilleur effet sur le résultat.

Le respect des règles énumérées contribuera à éviter les dommages d’urine et les mauvais résultats.

Qu'est-ce qui est dangereux?

Le diabète a peur de ce remède, comme le feu!

Il vous suffit de postuler ...


Si de l'acétone a été détectée dans les urines de la femme enceinte, celle-ci est hospitalisée.

N'abandonnez pas, même si la santé de la future mère est satisfaisante. Après tout, l’acétone élevée est extrêmement dangereuse pour les femmes et le fœtus.

L'acétonurie peut indiquer la présence de maladies graves, dont le développement tentera de prévenir le médecin. Au fil du temps, les corps cétoniques peuvent s'accumuler dans le corps, causant ainsi une intoxication, non seulement chez la mère, mais aussi chez le bébé.

La présence de formations cétoniques peut provoquer le développement de déshydratation et de désordres métaboliques pouvant entraîner une fausse couche ou un déclenchement prématuré du travail.

Si la formation de cétones dans le corps de la mère est excessive, le risque de coma ou de décès est élevé.

Traitement de la toxicomanie


Le traitement médicamenteux pendant la grossesse implique l’utilisation de compte-gouttes contenant du glucose et des préparations vitaminées, ce qui aide à protéger le fœtus des carences nutritionnelles.

Selon la raison qui a provoqué l'apparition d'une telle maladie, on peut prescrire au patient des médicaments qui ne nuisent pas aux femmes enceintes: hépatoprotecteurs, hormones, vitamines, sorbants, etc.

En cas de vomissements fréquents, une consommation abondante de liquide est recommandée en petites portions (1 à 2 cuillères). Une grande quantité d'eau, bue à la fois, peut déclencher une nouvelle attaque émétique.

Principes de base de la nutrition et de l'alimentation

Après l’élimination des indicateurs dangereux par l’utilisation de médicaments, il sera conseillé aux femmes enceintes de suivre un régime alimentaire qui puisse en améliorer le résultat. Une femme doit manger de petites portions toutes les 3 à 4 heures.


Au nombre de utile pour les plats enceintes comprennent:

  • soupes de légumes,
  • fromage cottage faible en gras,
  • céréales avec un peu d'huile,
  • des pommes,
  • biscuit,
  • Types de viande diététiques (dinde ou poulet).

Après un certain temps dans le régime, vous pouvez entrer des produits laitiers. L'introduction de nouveaux plats doit être effectuée progressivement, en contrôlant la réaction du corps.

Remèdes populaires de thérapie

Éliminer les symptômes désagréables et améliorer la condition d'une femme en utilisant des méthodes et des recettes traditionnelles.

Par exemple, une femme enceinte peut prendre toutes les 10 minutes 1 cuillère à soupe d’eau, de compote ou de solution de glucose.

Pour réduire le niveau d’acétone, vous pouvez faire un lavement nettoyant d’abord avec de l’eau froide, puis avec de l’eau tiède avec une cuillère à café de soda.

Le volume d’eau doit être calculé en tenant compte du poids du corps de la femme. Réduire l'acétone aidera la boisson gazeuse, qui est préparée en dissolvant 5 g de soude dans 250 ml d'eau. La solution se boit pendant la journée en petites portions ne dépassant pas une cuillère à thé à la fois.