Sucre de 32 à 32

Voulez-vous savoir quoi faire si le taux de sucre dans le sang est de 32? Puis regarde plus loin.


Qui: Que signifie le niveau de sucre 32?Que faire:Norme de sucre:
Le jeûne chez les adultes de moins de 60 ans ÉlevéAppelez une ambulance! Coma possible.3.3 - 5.5
Après avoir mangé chez des adultes jusqu'à 60 ans ÉlevéAppelez une ambulance! Coma possible.5.6 - 6.6
Le jeûne de 60 à 90 ans ÉlevéAppelez une ambulance! Coma possible.4.6 - 6.4
Jeûner plus de 90 ans ÉlevéAppelez une ambulance! Coma possible.4.2 - 6.7
À jeun chez les enfants de moins de 1 an ÉlevéAppelez une ambulance! Coma possible.2.8 - 4.4
À jeun chez les enfants de 1 an à 5 ans ÉlevéAppelez une ambulance! Coma possible.3.3 - 5.0
À jeun chez les enfants à partir de 5 ans et les adolescents ÉlevéAppelez une ambulance! Coma possible.3.3 - 5.5

Le taux de glycémie à jeun chez les adultes et les adolescents varie de 3,3 à 5,5 mmol / l.

Si le sucre est de 32, l'hospitalisation est nécessaire! Appelez une ambulance! En cas de sucre de plus de 30 ans, un coma hyperclycémique peut survenir.

Causes, diagnostic et symptômes

La glycémie peut varier pour différentes raisons. Elle survient généralement pendant l'activité physique, l'entraînement sportif, les situations stressantes, pendant la grossesse. La nutrition en sucre, la dépendance, les changements hormonaux sont susceptibles de provoquer des problèmes de sucre.

En présence de maladies endocriniennes, la production d'hormones est altérée, il s'agit de la maladie de Cushing, du phéochromocytome, de la thyréotoxicose. Dans ce cas, plus le sucre est élevé, plus la sécrétion d'hormones est active.

Les processus métaboliques dans le corps peuvent être perturbés par des pathologies du pancréas, des tumeurs malignes et bénignes. On observe souvent des sauts de glucose lors de l'utilisation à long terme d'hormones, de stéroïdes, de diurétiques et de pilules contraceptives.

Les pathologies hépatiques affectent également les indices de glycémie, notamment:

La première chose à faire si la glycémie a atteint un niveau critique de 32 mmol / litre est d'éliminer les causes de cette affection. Les cas isolés d'hyperglycémie ne peuvent pas être qualifiés de symptôme du diabète, mais dans ce cas, il est important de prendre toutes les mesures possibles pour que la situation ne se reproduise plus.

Il est nécessaire de reconsidérer leurs habitudes alimentaires, de mesurer systématiquement le niveau de sucre à l'aide d'un appareil spécial du lecteur ou de contacter la clinique pour procéder à l'analyse. Mais la recommandation de faire de la gymnastique et d’autres types d’activité physique dans ce cas n’est pas pertinente, car elle peut provoquer une augmentation encore plus importante de la glycémie.

Le patient doit se rappeler que les dispositifs à domicile pour déterminer les indicateurs de glucose sont toujours configurés pour mesurer le plasma sanguin, de sorte que le résultat sera de 12% inférieur. Il est nécessaire de mener l'étude plusieurs fois au cours de la journée si les indicateurs de glycémie étaient auparavant de 32 points, mais que le diabète sucré n'a pas été diagnostiqué chez une personne. Cette approche aide à prévenir le développement de la maladie en temps voulu et à éliminer les causes probables de l’état pathologique.

Avec une augmentation du taux de sucre, le médecin recommande un test supplémentaire de tolérance au glucose, qui vous permettra de déterminer la forme initiale du diabète, le prédiabète. En règle générale, une telle étude est nécessaire pour exclure le diabète et une diminution de l'absorption du glucose.

L'analyse n'est pas prescrite à toutes les personnes, mais uniquement aux patients en surpoids âgés de plus de 40 ans ou présentant un risque de diabète.

En plus des modifications du glucose, une personne présente des symptômes caractéristiques:

  1. miction abondante et fréquente,
  2. fatigue excessivement rapide, faiblesse, apathie,
  3. déclin progressif de la qualité de la vision
  4. défense immunitaire faible, maladies infectieuses fréquentes,
  5. démangeaisons de la peau,
  6. diminution ou augmentation de l'appétit sur le fond de prise rapide ou perte de poids.

Ces signes, associés à l'indice glycémique 32, permettent un accès le plus rapide possible à un médecin et le début d'un traitement.

Symptômes de sucre élevé

La liste classique des symptômes externes d'hyperglycémie comprend:

  1. Forte soif constante.
  2. Fortes gains non-dynamiques ou perte de poids.
  3. Mictions fréquentes.
  4. Syndrome de fatigue chronique.
  5. Peau sèche et muqueuses.
  6. Problèmes de vision, spasmes musculaires accommodatifs.
  7. Arythmies.
  8. Faible réponse immunitaire aux infections, mauvaise cicatrisation des plaies.
  9. Respiration bruyante profonde, forme moyenne d'hyperventilation.
  10. Dans les formes aiguës d'hyperglycémie, il existe une forte déshydratation, une acidocétose, une altération de la conscience et, dans certains cas, un coma.

Il faut comprendre que les signes ci-dessus peuvent être des indicateurs des symptômes de diverses maladies. Par conséquent, si vous détectez au moins quelques manifestations négatives, vous devriez consulter un médecin et vous faire tester pour déterminer le diagnostic exact.

Causes possibles

Le plus souvent, la cause du symptôme est:

  1. Le diabète. Dans la plupart des cas, la manifestation chronique de l'hyperglycémie est la principale caractéristique de cette maladie.
  2. Mauvaise nutrition. Les violations graves du régime alimentaire normal, ainsi que la prévalence d'une base alimentaire riche en calories peuvent entraîner des formes aiguës d'hyperglycémie et ne pas être associées à sa forme diabétique.
  3. Le stress. L'hyperglycémie post-stress est typique des patients dont l'immunité est faible, le plus souvent dans le contexte du développement d'un processus inflammatoire local.
  4. Maladies infectieuses graves à large spectre.
  5. Prise d'un certain nombre de médicaments - rituximab, corticostéroïdes, niacine, asperaginase de forme libre, bêta-bloquants, antidépresseurs de première génération, inhibiteurs de protéase, diurétiques thiazidiques, fentimidine.
  6. Manque chronique de vitamines du groupe B.

Causes de taux de sucre élevés chez les adultes et les femmes enceintes

Comme le montre la pratique médicale, dans 90% des cas, l'hyperglycémie chronique persistante chez l'adulte est une manifestation du diabète sucré, principalement de type 2. D'autres facteurs négatifs sont généralement des rythmes quotidiens de sommeil et d'éveil mal développés, le stress au travail et un mode de vie sédentaire, accompagné d'obésité.

L’augmentation du taux de sucre dans le sang chez les femmes enceintes mérite une attention particulière - l’hyperglycémie peut ici être temporaire, associée à la restructuration de l’organisme dans son ensemble et aux changements hormonaux en particulier (manifestation physiologique), et constitue donc un type particulier de diabète sucré - le soi-disant diabète gestationnel qui se produit pendant la grossesse. moment de la grossesse et disparaît souvent après l'accouchement. Si, dans le premier cas, le suivi médical habituel de l’état du patient est suffisant, dans le second cas, la maladie détectée chez 4 à 5% des femmes dans une position intéressante peut nuire à la fois au fœtus et à la santé de la future mère. Les experts prescrivent donc un traitement complexe tenant compte de la physiologie actuelle. malade

Causes de l'hyperglycémie chez les nouveau-nés et les enfants

Chez les enfants du primaire et de l'adolescence, l'hyperglycémie est généralement associée à un certain nombre de facteurs - malnutrition, stress et développement de processus inflammatoires infectieux dans le contexte d'activation des hormones de continsuline endogènes activantes, produites en grand nombre avec une croissance active de l'organisme. Seulement dans certains cas, après l’exclusion de toutes les raisons susmentionnées, le diabète sucré, principalement de type 1, est détecté chez les enfants.

L'hyperglycémie néonatale mérite une attention particulière - elle est causée par un certain nombre de facteurs, généralement non liés aux causes classiques des symptômes chez les enfants et les adultes. Dans la très grande majorité des cas, l'augmentation du taux de sucre dans le sang est due à l'administration active de glucose par voie intraveineuse chez les nouveau-nés de faible poids à la naissance. L'hyperglycémie chez les bébés prématurés dans les premiers jours de la vie est la manifestation d'un manque d'hormone qui dégrade la proinsuline, souvent dans le contexte d'une résistance incomplète à l'insuline elle-même.

Le type transitoire d'hyperglycémie peut également être provoqué par l'administration de glucocorticoïdes, une septicémie fongique, un syndrome de détresse respiratoire, une hypoxie. Comme le montrent les statistiques médicales modernes, plus de la moitié des nouveau-nés qui entrent pour une raison ou une autre dans l’unité de soins intensifs présentent une glycémie élevée. Bien que les taux de glucose élevés soient moins fréquents que l'hypoglycémie classique, la probabilité de complications et le risque de décès sont plus importants ici.

Diagnostics

Un ensemble de mesures de diagnostic de base pour identifier les niveaux élevés de sucre dans le sang comprend des textes et des tests. Si vous souffrez d'hyperclycémie sous une forme légère, il est assez difficile de la définir vous-même à l'aide d'un glucomètre classique très pratique. Dans ce cas, il est préférable de consulter un médecin qui vous prescrira les tests appropriés.

  1. Don de sang à jeun. Méthode connue de l'orthotoluidine, qui détermine la concentration de glucose dans le plasma sans tenir compte d'autres composants réducteurs. Il est rendu le matin l'estomac vide (12 heures avant l'analyse, il est nécessaire de refuser de prendre de la nourriture, des médicaments ou des efforts physiques). Si le diagnostic principal révèle des écarts par rapport à la norme, le spécialiste référera le patient à des études supplémentaires.
  2. Méthode de chargement. Elle est réalisée principalement dans des conditions d'hôpital jour / jour et nuit. Le matin, du sang est donné à jeun, conformément aux règles de la première méthode, après quoi le glucose est dosé dans le corps et, après plusieurs heures, le sang est repris. Si les résultats du seuil de test secondaire de 11 mmol / l sont dépassés, le médecin pose généralement un diagnostic d'hyperglycémie.
  3. Méthode de réduction clarifiante. Don de sang pour analyse en tenant compte d'autres composants, notamment l'acide urique, l'ergonine, la créatinine. Vous permet de clarifier le diagnostic et d'identifier les éventuels problèmes connexes, tels que la néphropathie diabétique.

Conséquences possibles

L'hyperglycémie n'est qu'un symptôme indiquant un dysfonctionnement des systèmes de l'organisme ou du diabète. Toutefois, cela ne signifie pas qu’il n’ya pas de complications lorsque la glycémie est élevée. L'acidocétose est la conséquence la plus dangereuse de cette pathologie. Cette violation du métabolisme des glucides augmente considérablement la concentration de corps cétoniques dans le plasma sanguin, le plus souvent dans le contexte du diabète, quel que soit le stade de décompensation, ce qui provoque une cétonurie, une arythmie, des troubles respiratoires, la progression rapide des infections de faible intensité présentes dans le corps, une déshydratation. Dans certains cas, en l'absence d'une réponse médicale dûment qualifiée, un coma diabétique / hyperglycémique se développe et lorsque le niveau de pH (acidité du corps) tombe à 6,8, un décès clinique se produit.

Comment faire baisser la glycémie?

Le traitement de l'hyperglycémie vise à éliminer temporairement l'hyperglycémie et à traiter la maladie sous-jacente à l'origine de cet état pathologique.

Médicaments et moyens réduisant le taux de sucre dans le sang:

  1. Injection directe d'insuline. La posologie est choisie individuellement, dans l’état précédant le coma, des préparations d’ultra-short très rapides sont utilisées - humalog, humuline.
  2. Utilisation d’hypoglycémiants oraux. Groupes de médicaments à base d’acides benzoïques, sensibilisants, inhibiteurs de la A-glucosidase, acides aminés phénylalanine, sulfonylurées - manine, metformine, etc.
  3. Boisson abondante. Solution de bicarbonate de soude faible pour les formes graves d’hyperglycémie.
  4. Exercice (dans les formes les plus bénignes du syndrome).
  5. À moyen terme - régime thérapeutique.

Nutrition et régime

Comme l'hyperglycémie persistante est dans la grande majorité des cas une manifestation du diabète sucré, un régime alimentaire approprié est essentiel pour un traitement efficace du problème.

Il est particulièrement important de suivre un régime en cas de dépistage du diabète de type 1. Base - exclusion du régime alimentaire des aliments à base de glucides facilement digestibles, ainsi que l'équilibre maximal du régime en calories, lipides et protéines.

Produits réduisant la glycémie

Parmi la variété de produits sur le marché intérieur, avec un taux élevé de glucose dans le sang, vous devez choisir ceux qui ont l’indice glycémique le plus bas. Il faut comprendre qu'il n'y a pas d'aliment qui puisse réduire le sucre - tous les aliments connus à faible indice glycémique n'augmentent pratiquement pas leur niveau, mais ne peuvent à eux seuls sauver une personne de l'hyperglycémie.

  1. Fruits de mer - Les homards, les crabes et les homards ont l'un des index glycémiques les plus bas.
  2. Fromage de soja - en particulier le tofu.
  3. Chou, courgettes, citrouille, feuilles de laitue.
  4. Épinards, soja, brocoli.
  5. Champignons
  6. Certains types de fruits - citrons, avocats, pamplemousses, cerises.
  7. Concombres, tomates, poivrons, céleri, carottes, asperges, raifort.
  8. Oignons frais, topinambour.
  9. Certains types d'épices - gingembre, moutarde, cannelle.
  10. Huiles - lin ou lin.
  11. Les aliments riches en fibres - légumineuses, noix (noix, noix de cajou, amandes), céréales (gruau).
  12. Lentilles

Tous les produits mentionnés ci-dessus appartiennent à la «liste verte» et peuvent être utilisés en toute sécurité pour les personnes souffrant d'hyperglycémie.

La médecine moderne considère le régime alimentaire comme l'un des principaux facteurs de normalisation de la qualité de vie et de la santé des patients souffrant d'hyperglycémie, qui joue un rôle essentiel dans le traitement du diabète et contribue à la compensation efficace du métabolisme des glucides.

Pour les patients chez qui on a diagnostiqué le premier type de diabète, la diète est obligatoire et vitale. Chez les diabétiques du deuxième type, une nutrition adéquate vise souvent à corriger le poids corporel.

Le concept de base d'un régime est une unité de pain, l'équivalent de 10 grammes de glucides. Pour les personnes souffrant d'hyperglycémie, des tableaux détaillés ont été développés pour montrer ce paramètre à la plupart des aliments modernes présents dans l'alimentation.

Lors de la détermination de l’ensemble quotidien de ces produits, il est nécessaire d’exclure les aliments raffinés, les sucreries, le sucre et les pâtes alimentaires, le pain blanc, le riz / semoule, ainsi que les composants alimentaires contenant des graisses réfractaires, en se concentrant sur les aliments glucidiques contenant une grande quantité de fibres alimentaires. et sans oublier l'équilibre des acides gras polyinsaturés / saturés.

Il est conseillé d'utiliser les aliments de manière fractionnée, en élaborant une ration quotidienne pour trois doses principales et deux à trois doses supplémentaires. Un ensemble quotidien de 2 000 calories classiques pour une personne souffrant d’hyperglycémie sans complications et un menu indicatif comprenant:

  • Petit déjeuner 1 - 50 grammes de pain noir, un œuf, 5 grammes de beurre, un verre de lait, 40 grammes de céréales autorisées.
  • Petit-déjeuner 2 - 25 grammes de pain noir, 100 grammes de fruits et du fromage cottage faible en gras.
  • Déjeuner - 50 grammes de pain autorisé, 100 grammes de viande maigre et de pommes de terre, 20 grammes de fruits séchés, 200 grammes de légumes et 10 grammes d'huile végétale.
  • Sûr, - 25 grammes de pain noir et 100 grammes de fruits / lait.
  • Dîner - 25 grammes de pain, 80 grammes de poisson, variétés de poisson ou fruits de mer allégés, 100 grammes de pommes de terre, légumes et fruits, 10 grammes d'huile végétale.
  • Au coucher - 25 grammes de pain et un verre de yogourt faible en gras.

Toute substitution de produits est possible sur des équivalents caloriques au sein des quatre principaux groupes de base:

  1. Légumes, fruits / baies, pain, céréales.
  2. Fromage cottage, variétés de poisson / viande faibles en gras.
  3. Crème sure, crème, beurre.
  4. Lait / œufs et autres ingrédients contenant divers ingrédients alimentaires.

L'usage des édulcorants, si populaires au début du nouveau siècle, est actuellement critiqué par de grands groupes de nutritionnistes en raison de sa forte teneur en calories. Nous déconseillons donc de les abuser, dans des cas extrêmes, en appliquant des restrictions strictes à votre alimentation quotidienne.