Indicateur des dommages aux reins dans le diabète, il s’agit également de la microalbuminurie: la norme des analyses d’urine et des tactiques de traitement.

Les premiers signes de lésion rénale incluent la microalbuminurie du diabète, qu'il est important d'identifier pour déterminer la tactique de traitement.

En règle générale, ils ne font pas attention à l'état des reins. Cela s'explique par le développement à long terme de la néphropathie avec peu de signes.

Mais cela conduit finalement à une insuffisance rénale. La capacité de prévenir une complication redoutable de l'hypoinsulinisme, la glomérulosclérose, dépend de la rapidité du diagnostic.

Qu'est-ce que l'albuminurie?

Les albumines sont un type de protéine qui se forme dans le foie et est présent dans le plasma sanguin. Leur volume représente environ 60% de toutes les protéines.

Les fonctions que l'albumine remplit sont importantes pour:

  • pression osmotique stable dans les systèmes du corps,
  • le transport de produits fabriqués à la fois par les organes internes (bilirubine, acides gras, urobiline, thyroxine) et par l’extérieur,
  • créer une réserve de protéines.

Les molécules d'albumine - de petit volume, ont la plus grande mobilité et la plupart d'entre elles.

Par conséquent, s'il y a une violation dans les reins, les fonctions de filtrage sont principalement perdues. L'apparition d'une petite quantité de protéines dans l'urine - la microalbuminurie - est caractéristique du niveau initial de lésions rénales dues au diabète.

L'insiduité de ce stade est l'absence de manifestations externes de la lésion, mais le processus pathologique continue à se développer. Après quelques années (12-15) après la manifestation du diabète, le stade de la protéinurie commence - une nette perte de protéines par le corps.

La maladie présente déjà des symptômes évidents: gonflement, augmentation de la pression, faiblesse. La progression de la pathologie conduit au stade urémique - une insuffisance rénale se développe.


Ainsi, les lésions rénales liées au diabète passent par les étapes suivantes:

Des pertes, même minimes, de protéines indiquent déjà des dommages importants aux reins. Mais à la première étape, avec un traitement rapide, il est possible de suspendre le processus.

Il est important d'identifier la pathologie à un stade précoce, même avant les signes cliniques, lorsque le traitement est efficace.

Comment passer une analyse d'urine pour la microalbuminurie dans le diabète?

Si un diabète est détecté, le patient doit être soumis à des tests périodiques pour détecter la présence de microalbumine dans les urines afin de détecter rapidement les modifications de la structure rénale.

La méthode habituelle pour un tel diagnostic n'est pas efficace. Pour une détermination plus précise, des méthodes radio-immunitaires, immunoenzymatiques, immunoturbidimétriques sont utilisées en laboratoire.

Il est préférable de recueillir l’analyse au cours de la journée dans un pot propre de 3 litres. Puis séquentiellement:

  • le liquide est mélangé
  • 150 ml sont coulés dans un récipient stérile,
  • L'assistant de laboratoire reçoit des informations sur la quantité totale d'urine.

Le niveau de perte d'albumine varie avec le temps et la position du corps.

Ainsi, leur excrétion augmente en position debout, avec exercice, nutrition protéique, infection urologique, maladie cardiaque, tabagisme. La vieillesse, l'obésité, l'appartenance raciale se reflète également dans les résultats.

Avant de collecter l'analyse, vous devez:

  • réduire le pré-apport en protéines, sel, produits de coloration de l'urine, eau avec de la nourriture,
  • observer la paix physique, exclure les troubles,
  • ne pas exposer le corps à des températures extrêmes,
  • ne pas fumer
  • hygiène avant de recueillir l'urine.

Il existe une technique rapide pour la détermination des microtéines (bandes sensibles).

Avec leur aide, vous pouvez effectuer une analyse à la maison en quelques minutes. Les résultats sont clairement visibles lorsque l'on compare la zone colorée de la bande avec l'échelle en surbrillance sur l'emballage. La sensibilité du test est élevée, mais avec un résultat négatif, il est préférable de refaire l'analyse en laboratoire.

Il est important d'utiliser régulièrement toutes les méthodes disponibles pour surveiller la fonction rénale. Un recueil correct des analyses évitera les erreurs de diagnostic.

Normes chez les personnes en bonne santé et les diabétiques


Les personnes en bonne santé sécrètent également une petite quantité de protéines. La quantité totale de protéines est normale - environ 150 mg / dl et d'albumine - inférieure à 30 mg / dl dans une seule portion.

Pertes journalières allant jusqu'à 30-300 mg / jour. Une augmentation des indicateurs peut indiquer une pathologie.

Lorsqu'il est difficile de déterminer l'heure à laquelle l'urine a été collectée, le rapport albumine / créatinine est déterminé. Chez les hommes, cet indicateur est légèrement inférieur - 2,5 mg / μmol est normal. Pour les femmes - 3,5 mg / μmol. Les nombres accrus parlent de la douleur du processus.

Étant donné que l'excrétion d'albumine dans l'urine dépend de nombreux facteurs et peut être détectée à l'occasion dans un corps en bonne santé, il est recommandé d'effectuer trois tests d'affilée tous les 3 à 6 mois.

En cas de diabète, il est important de contrôler régulièrement l'analyse d'urine pour détecter la microalbumine.

Raisons du rejet des résultats de la recherche

Le diabète a peur de ce remède, comme le feu!

Vous avez juste besoin de postuler ...

Les lésions rénales associées au diabète de type 1 et de type 2 sont associées à une lésion spécifique:

  • systèmes métaboliques
  • vaisseaux (artérioles).

Une carence en insuline entraîne un épaississement de la membrane principale des capillaires glomérulaires et une augmentation de la lumière intravasculaire en raison de l'attachement accru du sucre aux molécules.

Le facteur vasculaire dans le trouble diabétique initial affecte l'augmentation du débit de filtration glomérulaire, ce qui provoque une augmentation de la pression à l'intérieur des capillaires. L'hypertrophie des glomérules et la perméabilité vasculaire augmentent. Cela favorise la pénétration de l'albumine dans l'urine.

Traitement et normalisation de la microalbuminurie dans le diabète

Dans le développement de méthodes de traitement du diabète, la diabétologie a obtenu des résultats significatifs. Tous les nouveaux médicaments sont constamment créés pour remplacer l'insuline endogène.

En outre, cette section de la médecine est engagée dans la sélection de régimes individuels, la prévention primaire, qui vise non seulement à traiter le diabète, mais également à en réduire la fréquence.

Au stade de la microalbuminurie, qui est déjà une complication de la maladie, il faut:

  • ajuster étroitement le métabolisme glucidique des médicaments (principalement en passant à des variants d'insuline),
  • même avec une légère augmentation de la pression artérielle, utilisez des inhibiteurs de l'ECA ou un groupe analogue (s'ils sont intolérants), car ils ont des propriétés néphroprotectrices,
  • utiliser des statines en thérapie,
  • suivre un traitement avec des angioprotecteurs et des antioxydants.

En outre, il est nécessaire d'observer un certain régime dans:

  • la nutrition (restriction des glucides simples, frits, épicés, salés),
  • travailler et se reposer (ne pas trop travailler)
  • activité physique (exercice régulier avec une charge dosée),
  • fonctionnement sain (sans addictions nuisibles).

Suivre toutes les recommandations dans le traitement et la prévention au stade de la microalbuminurie améliorera considérablement la condition et prolongera la vie.