Que faire avec du sucre 32 dans le sang? Premiers secours

Le diabète sucré nécessite une surveillance constante, qui consiste à mesurer régulièrement les indicateurs de glycémie, à prendre des médicaments réduisant le taux de sucre, à suivre un régime et à une activité physique modérée. Mais il se trouve que ces mesures ne suffisent pas et que les résultats de la prochaine analyse peuvent indiquer une glycémie de 32 unités. Cela signifie qu'une condition dangereuse appelée hyperglycémie est en train de se développer. Comment normaliser le bien-être d’une personne et que faire pour prévenir les rechutes?

Blood Sugar 32 - Qu'est-ce que cela signifie?

L'hyperglycémie, dans laquelle les valeurs de glucose dans le sang peuvent atteindre 32,1 à 32,9 mmol / l, est conditionnellement divisée en trois formes:

  • lumière - 6,7 à 8,3 unités,
  • moyenne - 8,4-11 unités,
  • lourd - 11 unités et plus.

Si la glycémie dépasse 16,5 mmol / l, l'état du patient est considéré comme précoce. La préservation à long terme des valeurs de glucose surestimées a un effet destructeur sur les vaisseaux sanguins, les tissus et les organes. En conséquence, le patient peut tomber dans le coma et mourir.

Des niveaux de sucre supérieurs à 32,2 unités et plus peuvent augmenter non seulement chez les personnes atteintes de diabète de type 1 ou 2.

La violation se produit lorsque:

  • tumeurs malignes du pancréas
  • augmentation de la concentration d'hydrocortisone dans le sang,
  • prendre certains médicaments (diurétiques, stéroïdes, contraceptifs oraux, etc.),
  • porter un enfant
  • une tendance à trop manger et à consommer des glucides légers,
  • blessures graves et brûlures étendues,
  • dysfonctionnement surrénalien,
  • effort physique intense,
  • maladies chroniques et infectieuses
  • douleur aiguë
  • manque de vitamines C et B.

Un syndrome dangereux se produit avec le syndrome de Cushing, des pathologies graves du foie et des reins, une inflammation du pancréas, une thyréotoxicose, un accident vasculaire cérébral et une intervention chirurgicale.

Les experts avertissent qu’un coma diabétique peut se développer avec une teneur en glucose trop élevée dans le corps. En règle générale, la pathologie survient instantanément et, afin de sauver la victime, vous devez savoir quoi faire et comment fournir les premiers secours.

De quoi avoir peur?

Si à temps pour détecter les signes d'hyperglycémie avec des indicateurs de glucose de 32,3 à 32,8 unités ou plus, des conséquences graves peuvent être évitées. Le premier symptôme pathologique indiquant un état critique est la soif. Une personne a constamment soif et consomme jusqu'à 6 litres de liquide par jour. En raison d'une forte consommation d'alcool, l'envie d'uriner devient plus fréquente.

L'excès de glucose dans le corps est intensément excrété par les reins avec l'urine. Dans le même temps, le corps perd des éléments utiles, notamment des ions de sel.

En conséquence, la déshydratation se produit, qui est lourde de:

  • faiblesse constante, léthargie,
  • bouche sèche
  • accès prolongé de maux de tête
  • démangeaisons de la peau,
  • perte de poids
  • évanouissement
  • frissons, frissons, froid des membres inférieurs et supérieurs,
  • engourdissement des membres
  • déficience visuelle.

Le système digestif réagit de manière sensible à ces symptômes, réagissant à la constipation ou au syndrome diarrhéique, améliorant ainsi le processus de déshydratation.

Si les corps cétoniques s’accumulent pendant la glycémie avec un taux de sucre dans le sang de 32,4 à 32,5 unités ou plus, il se produit alors une intoxication du corps, ce qui devient l’élan du développement de l’acidocétose et de la cétonurie diabétiques. Ces deux conditions peuvent provoquer un coma acido-acidique.

Que faire si le niveau de sucre est supérieur à 32

Le diabète sucré est une maladie assez commune dont personne n'est à l'abri. C'est pourquoi il est nécessaire de savoir quoi faire en cas d'attaque d'hyperglycémie aiguë et comment apporter une aide efficace.

En cas d'attaque:

  1. Pour neutraliser l'augmentation de l'acidité de l'estomac, les légumes et les fruits acides, une eau minérale alcaline sans gaz contenant du sodium et du calcium aideront. Il est strictement interdit d'offrir de l'eau à la victime du chlore. Vous pouvez préparer une solution de soude en dissolvant dans un verre d’eau, une à deux petites cuillerées à soupe de soude. La boisson doit être bue lentement, par petites gorgées.
  2. L'acétone aidera à éliminer du corps le lavage gastrique avec une solution de soude.
  3. Essuyer le liquide perdu permettra de frotter le visage, le cou et les poignets avec une serviette humide.
  4. En cas de diabète insulino-dépendant, le patient doit mesurer le taux de sucre. Si l'indicateur est supérieur à 14 mmol / l, par exemple à 32,6, une injection d'insuline courte doit être administrée et une boisson abondante doit être fournie. Les mesures doivent être effectuées toutes les deux heures et les injections jusqu'à ce que l'état redevienne normal.

À l’avenir, le patient doit faire appel à un médecin pour se soumettre à un examen diagnostique et recevoir une ordonnance individuelle de son médecin.

Mesures thérapeutiques

Les taux élevés de sucre dans le sang sont contrôlés par l'administration d'insuline. Dans le même temps, les conséquences d’une condition critique sont traitées: elles remplissent les volumes de fluide perdus dans le corps et les sels et éléments utiles manquants s’égouttent. Après avoir compensé le diabète, un examen est effectué pour déterminer la cause du saut de glucose.

Docteur en sciences médicales, responsable de l'Institut de diabétologie - Tatyana Yakovleva

J'étudie le diabète depuis de nombreuses années. Cela fait peur quand tant de personnes meurent et encore plus deviennent handicapées à cause du diabète.

Je m'empresse de dire la bonne nouvelle: le Centre de recherche en endocrinologie de l'Académie des sciences médicales de Russie a réussi à mettre au point un médicament qui guérit complètement le diabète. À l'heure actuelle, l'efficacité de ce médicament approche les 98%.

Autre bonne nouvelle: le ministère de la Santé a fait adopter un programme spécial qui compense le coût élevé du médicament. En Russie, les diabétiques jusqu'au 18 mai (inclus) peut l'obtenir - Pour seulement 147 roubles!

Si l'on sait que le diabète augmente, on prescrit un traitement hypoglycémiant que la personne subira toute sa vie. Un endocrinologue doit surveiller le patient, consulter un spécialiste étroit tous les six mois, mesurer le niveau de sucre à la maison avec un glucomètre et surveiller son alimentation.

Avec le second type de maladie, on utilise des médicaments hypoglycémiants et, avec le diabète du premier type, une insulinothérapie est prescrite. La dose initiale d'insuline est déterminée par le médecin, puis ajustée en fonction de la concentration en sucre. Pour prévenir une rechute d’hyperglycémie, le diabétique doit apprendre à calculer lui-même la posologie du médicament, à compter le nombre d’unités de pain dans son assiette et à s’injecter correctement.

Si la cause de la maladie aiguë n’est pas le diabète, mais une autre maladie, le taux de sucre se stabilise après sa guérison. Des médicaments réduisant l'activité de la thyroïde peuvent être utilisés. Par exemple, avec une pancréatite, un régime strict est prescrit et, dans les cas avancés, un traitement chirurgical est effectué.

Important! Un lecteur de glycémie est un appareil qui mesure la glycémie. Chaque diabétique devrait l’avoir dans son armoire à pharmacie afin de contrôler son état et de prendre en temps voulu les mesures nécessaires pour normaliser les indicateurs. Comment utiliser le compteur

Les conséquences

L'hyperglycémie aiguë affecte toujours négativement le corps. Ses effets sont particulièrement dangereux pour les personnes atteintes de diabète. Avec le développement du processus pathologique, le travail de tous les organes et systèmes internes est attaqué, ce qui entraîne une détérioration considérable de l'état du patient. L’hyperglycémie prolongée entraîne une insuffisance de la circulation cérébrale, le développement d’une insuffisance cardiaque, une ischémie et un infarctus du myocarde.

Les complications du sucre de 32,7 unités et plus sont les suivantes:

Les conséquencesDescription
PolyurieIl se caractérise par une augmentation de l'excrétion de l'urine du corps. De ce fait, sa teneur en électrolytes est considérablement réduite, ce qui perturbe le métabolisme eau-sel.
Glucosurie rénaleUne condition dans laquelle l'excès de glucose dans le sang pénètre dans les reins. À son tour, le glucose est éliminé de l'organisme par l'urine, dans laquelle le sucre est détecté au cours d'une analyse en laboratoire. Normalement, il ne devrait pas être dans l'urine
AcidocétoseAcidose métabolique causée par une violation du métabolisme des glucides par manque d'insuline. Si l'état n'est pas compensé à temps, un coma acido-acidique se développe
Cétonurie (acétonurie)Accompagné de la présence dans l'urine de corps cétoniques
Coma cétocidotiqueIl se caractérise par une intoxication généralisée du corps avec des corps cétoniques. Elle s'accompagne d'une insuffisance hépatique-rénale et cardiovasculaire aiguë. Les principaux signes: vomissements, douleurs abdominales, augmentation de la température corporelle. Des symptômes croissants entraînent des convulsions, un arrêt respiratoire, une perte de conscience

Mesures préventives

Pour prévenir le développement de conséquences désagréables et empêcher un saut de glucose dans le sang, les diabétiques doivent adhérer aux recommandations médicales, ne pas oublier de prendre les médicaments à l'heure, établir un régime alimentaire et éviter un mode de vie passif. Si, en suivant toutes ces règles, le patient développe une hyperglycémie, il devrait consulter un spécialiste et ajuster le traitement prescrit.

Assurez-vous d'apprendre! Pensez-vous que l’administration à vie de pilules et d’insuline est le seul moyen de garder le sucre sous contrôle? Pas vrai! Vous pouvez le vérifier vous-même en commençant à l'utiliser. lire plus >>

Pourquoi la glycémie s'élève-t-elle à 32 unités?

De telles valeurs élevées peuvent être observées avec des dysfonctionnements du pancréas ou d'autres structures. Le plus souvent, la cause est associée au développement de troubles endocriniens associés à l'absorption du glucose. La maladie se manifeste par un déficit catastrophique en insuline. C'est une hormone produite par la plus grande glande du corps. Elle est responsable de la répartition adéquate du glucose.

Sucre en 32 unités. peut apparaître lorsque:

  1. Dégénérescence maligne des cellules du pancréas,
  2. Niveaux élevés d'hydrocortisone,
  3. Prendre des médicaments.


Les médecins disent que lorsque le taux de glucose est trop élevé, il s'agit d'un indicateur essentiel. Le coma diabétique peut se produire à des valeurs inférieures. Cette conséquence ne se développe généralement pas instantanément. Ses précurseurs sont les maux de tête, la faiblesse, un fort sentiment de soif et une gêne dans la cavité abdominale. Ce dernier est accompagné de nausées ou de vomissements.

Que faire lorsque la glycémie atteint des niveaux critiques?

Il y a plusieurs règles que vous devez suivre:

  1. Appelez une ambulance tout de suite. Cela doit être fait lorsque les premières manifestations indiquées ci-dessus apparaissent.
  2. Dans des conditions simples, il est proposé au patient de manger quelques morceaux de sucre ou des biscuits. Avec une forme dépendante de l'insuline, vous devez toujours avoir des bonbons.
  3. Dans les cas graves (tremblements, excitation nerveuse, transpiration excessive), vous devez verser du thé chaud dans la bouche du patient. Sur un verre de liquide, vous devez ajouter 3-4 cuillères à soupe de sucre. Cette méthode est recommandée si le patient a une fonction avalée.
  4. Si vous soupçonnez une crise, insérez un loquet entre vos dents. Cela évitera une forte compression des mâchoires.
  5. Quand une personne se sent mieux, donnez-lui une nourriture riche en glucides. Il peut s'agir de fruits, de diverses céréales.
  6. En cas de perte de conscience, le glucose doit être administré par voie intraveineuse.

Au début du coma, allongez le patient, placez le conduit d'air pour empêcher la langue de tomber. Si, en raison du sucre dans le sang 32, vous ne pouvez pas savoir si une personne est consciente, posez-lui une question simple. Vous pouvez frapper légèrement les joues et frotter les lobes d'oreille. En l’absence de réaction, la probabilité d’une issue défavorable est élevée.

Après l'arrivée de l'ambulance

Pour éliminer les violations de la composition en électrolytes et rétablir l'équilibre hydrique, des compte-gouttes avec:

  • Chlorure de potassium. On introduit jusqu'à 300 ml d'une solution à 4%.
  • Bicarbonate de sodium. La posologie est calculée individuellement.
  • Chlorure de sodium. Jusqu'à 5 litres peuvent être administrés en 12 heures.

Que faire avec l'acidocétose?

Lorsque le taux de sucre monte à 32, une acidocétose diabétique peut apparaître. Le corps cesse d'utiliser le glucose comme source d'énergie, au lieu de cela, le gras est gaspillé. Lorsque des cellules se désintègrent, des déchets (cétones) sont détectés, qui s'accumulent dans le corps et l'empoisonnent. Le plus souvent, la pathologie apparaît chez les personnes atteintes de diabète de type 1.

Une analyse d'urine aidera à identifier la pathologie. Il montrera un niveau élevé de cétones. En cas de pathologie grave accompagnée de signes de diabète, l’hospitalisation du patient est prescrite.

En plus de ces médicaments, un ajustement de la dose d’insuline est effectué. Il peut être administré jusqu'à 6 fois par jour. Un traitement par perfusion utilisant une solution saline est également prescrit. La conséquence de cette maladie devient un coma hyperosmolaire.

Développement du coma hyperosmolaire

Avec cette pathologie, la quantité de glucose augmente à partir de 32 ans. Plus susceptibles de le développer chez les diabétiques de type 2 âgés. Un tel coma se développe pendant plusieurs jours ou plusieurs semaines. Il est important de faire attention aux premiers signes, qui incluent des mictions fréquentes. La paralysie de certains groupes du squelette musculaire est caractéristique.

Le patient est dirigé vers l'unité de soins intensifs. Au cours du traitement, une surveillance continue de l'état pathologique est effectuée, notamment des indicateurs dans le sang, la température corporelle et des données de laboratoire.

Si nécessaire, une personne est connectée à la ventilation artificielle des poumons, la vessie est catherized. Lorsque le sucre augmente à 32 unités, une analyse expresse de la glycémie est effectuée toutes les 60 minutes avec du glucose par voie intraveineuse ou toutes les trois heures avec une administration sous-cutanée.

Pour la réhydratation, du chlorure de sodium et du dextrose sont introduits. Les médicaments à action rapide sont utilisés pour stabiliser la condition. Ceux-ci incluent l'insuline soluble. Il peut s'agir de génie génétique semi-synthétique ou humain.

Coma cétoacidotique

Il est plus souvent détecté chez les patients atteints de diabète de type 1. Cela peut se développer en quelques heures. Si l'aide n'est pas fournie à temps, l'intoxication du cerveau par des cations conduit à une crise cardiaque, une pneumonie, une septicémie ou un œdème cérébral. L'effet thérapeutique comprend, comme dans le cas précédent, la réhydratation, l'insulinothérapie, le rétablissement de l'équilibre électrolytique.

La réhydratation élimine les complications possibles. Pour cela, des fluides physiologiques sont introduits sous forme de glucose et d'une solution de chlorure de sodium. Le glucose aide à maintenir l'osmolarité dans le sang.

Le rétablissement de l'équilibre électrolytique et de l'hémostase est un élément important du traitement. En utilisant des injections spéciales, la carence en calcium et l'acidité du sang sont restaurés. Cela assure le fonctionnement normal des reins.

Parfois, le coma est accompagné d'infections secondaires. Les antibiotiques à large spectre aident à y faire face. Ils sont également introduits dans le corps pour prévenir les complications. Le traitement symptomatique est également important. Pour rétablir le rythme cardiaque et éliminer les effets du choc, des mesures thérapeutiques sont appliquées.

Caractéristiques de l'insulinothérapie au sucre 32

Seule une exposition aux hormones peut empêcher l'apparition de processus irréversibles graves causés par leur absence. Parfois, pour atteindre le niveau souhaité d’insuline dans le liquide biologique, une hormone peptidique de la nature est administrée en continu par l’intermédiaire d’un compte-gouttes de 4 à 12 unités. par heure Une telle concentration entraîne une inhibition de la dégradation des graisses, arrête la production de glucose par le foie. À de telles doses, on parle d'un "mode de petites doses".

Cette méthode est presque toujours pertinente, car l’administration simultanée d’un grand volume de substances biologiquement actives peut réduire considérablement les taux de glucose sérique. En conséquence, des conséquences mortelles peuvent en découler. Il a été noté qu'une trop forte diminution de la concentration en glucose peut être accompagnée d'une baisse de la concentration en potassium sérique. Cela augmente le risque d'hypokaliémie.

Si, en raison d'une augmentation du sucre jusqu'à 32, une affection DKA se produit, les insulines à courte durée d'action sont utilisées exclusivement. Tous les autres sont contre-indiqués pour une telle condition.

Les insulines humaines ont un effet positif, mais lorsqu'une personne est dans le coma ou dans un état prédomateux, le choix du médicament est effectué en fonction de la durée de son action et non du type.

La glycémie diminue habituellement à un taux de 4,2 à 5,6 mol / L. Si au cours des 360 premières minutes après le début de cette exposition, la dose est augmentée à 14 mol / L. La vitesse et le dosage dépendent de l'état du patient.

Lorsque le niveau des signes vitaux est stabilisé et que la glycémie ne dépasse pas 11-12, le régime se dilate, l'insuline commence à être administrée non par voie intraveineuse mais par voie sous-cutanée. Un médicament à action brève est prescrit en fractions de 10 à 14 unités. toutes les 4 heures. Progressivement, le passage à l’insuline simple est associé à une action prolongée.

Nutrition médicale

Si le taux de sucre dans le sang d’une personne est déjà passé à 32, toutes les mesures doivent être prises pour empêcher le développement de la pathologie. Une nutrition médicale spéciale aidera à cela. En cas de diabète de type 2 et d'obésité, un régime alimentaire pauvre en glucides et présentant une inflammation artificielle ou naturelle doit être suivi d'une carence en minéraux et en vitamines.

Vous devez inclure dans votre régime les repas contenant des glucides complexes, des lipides et des protéines. De manière optimale, si l'aliment contient un faible indice glycémique.

Vous devez diversifier votre menu:

Il est nécessaire de surveiller l'équilibre de l'eau. Vous devez boire jusqu'à 1,5 litre d'eau par jour. Lorsque le taux de sucre dans le sang atteint des niveaux très élevés, le corps commence à essayer de réduire le taux de sucre, en l'éliminant avec l'urine. Une eau ordinaire sans additifs aidera à résoudre ce problème, mais il est également impossible de trop en faire, car il existe un risque d'intoxication par l'eau.

En conclusion, on note: sucre en 32 unités. indique un dysfonctionnement dans le corps. Si aucune mesure n'est prise, la possibilité de mort est grande. L’auto-assistance n’est pas recommandée, car des changements d’état de santé risquent d’être omis. Par conséquent, une ambulance est d'abord appelée, puis toutes les autres actions sont entreprises.

Regarde la vidéo: Le secret d'Henri #32 - Le moment tant attendu . . ou pas ! (Avril 2020).